DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

Qu’est-ce que la démocratie participative ?

Nous souhaitons rompre avec la pratique d’une démocratie verticale : renvoyons à l’ancien monde cette conception de la démocratie qui voudrait qu’une fois élus, vos représentants décident seuls pendant six ans, attendant les élections suivantes pour se soumettre à un « stop » ou « encore » validerait ou non l’ensemble de leurs œuvres et leur donnerait un feu vert, ou rouge, pour les six années suivantes.


Les municipalités précédentes ont toutes choisi de placer leur mandat sous le signe de la démocratie verticale, conviant la population à des commissions et à des réunions publiques où les élus expliquaient leurs décisions avec force arguments et vraie transparence. En conséquence de quoi, deux attitudes seulement étaient possibles : être pour ou contre, d’accord ou pas d’accord…

C’est ainsi que se forment des camps antagonistes, des clans irréconciliables mais c’est aussi comme cela que beaucoup de nos concitoyens, écœurés par ces querelles stériles, se détournent de la vie municipale.

Cette conception verticale de la démocratie se contente au mieux d’informer régulièrement le citoyen des décisions prises en son nom et de le renvoyer aux élections suivantes.

C’est pourquoi nous vous proposons de substituer à cette conception verticale de la démocratie une conception horizontale : Il s’agit de construire ensemble l’avenir de Gometz et de vous représenter en sollicitant votre avis à chaque étape importante.

Nous voulons travailler avec vous avant les élections pour construire ensemble un programme pour les années à venir mais nous souhaitons poursuivre cette collaboration durant les six prochaines années pour mettre en œuvre les décisions prises dans le cadre d’une démocratie horizontale, participative, apaisée et constructive.

Avant les élections, nous construisons un projet commun :

– Juin 2019, à raison de 4 samedis et 12 points de présence, rencontres avec les Castelgometziens pour entendre leurs doléances, écouter leurs besoins et leurs envies. Quelques premiers constats et premières orientations ont ainsi été mis en évidence.

– Novembre 2019, poursuites de ces rencontres dans les quartiers.

– Décembre 2019, à partir des remontées et des propositions, mises en place des ateliers thématiques pour préparer et rédiger ensemble un programme et bâtir une liste qui se présentera aux suffrages des Castelgometziens les 15 & 22 Mars 2020.

– Janvier 2020, diffusion du documentaire « Autonomies » et échange avec les réalisateurs (Nazzaréna MATERA & Christophe Emmanuel DEL DEBBIO) et Yvan LUBRANESKI, Maire des Molières.

– Février 2020, réunions de voisinage afin d’échanger sur vos attentes, vos souhaits et vos idées avec d’autres habitants de votre quartier et quelques candidats.

De même, un samedi par mois, nous vous proposons de nous rencontrer pour un café débat au Saint Nicolas.

Après les élections, nous ferons vivre la démocratie participative et construirons ensemble :

Nous souhaitons rapidement créer les conditions de la concertation et de la co-construction et ainsi faire en sorte que tous puissent participer au processus de décision.

Pour cela, le Conseil Municipal s’inspirera dans ses décisions directement des orientations proposées par les différentes instances composées d’élus, de volontaires, de représentants des associations, de personnes tirées au sort :

– Des Commissions participatives : elles auront à traiter sur la durée des grandes orientations de la commune (Urbanisme, Finances, Culture, Fêtes, Associations, Transport, Transition énergétique et écologique, École, Enfance, Jeunesse, Seniors, …).       

– Des Commissions temporaires : elles auront à traiter d’un projet précis sur un temps donné (ex : Construction de nouveaux bâtiments publics ou réaménagement d’anciens, création de parkings, réfection des routes et des trottoirs, …)  et formuleront des conclusions.

 – Des Conseils de quartiers : ils auront à traiter des affaires du quartier. Au nombre de 4 ou 5, ils seront directement amenés à formuler des propositions et présenter des projets visant à développer et améliorer la vie du quartier et les relations et liaisons entre quartiers.

 – Le Conseil des sages : il sera composé d’anciens élus et d’anciens de la commune, forts de leurs expériences et de leur discernement et sera amené à conseiller, à éclairer et à émettre des avis consultatifs sur les projets des commissions et des conseils de quartiers.

– Le Conseil des enfants et des jeunes : il sera composé de jeunes élus réunis au moins 3 fois par an, aura pour mission de collecter les idées et initiatives émanant de l’ensemble des enfants et des jeunes pour améliorer la vie de la commune et de les traduire en projets au bénéfice de tous.

– Des Réunions publiques et un Conseil Municipal vivant : pour que le plus grand nombre de citoyens soit informé de la vie de notre village et puisse participer pleinement aux différentes instances de réflexions et de décisions, pour que l’avenir de notre village ne soit plus décidé par quelques-uns sur un coin de table mais par tous devant l’ensemble des Castelgometziens impliqués, informés et concernés.

 – Votation citoyenne et constitution municipale : le Conseil Municipal, élu sur un programme pour 6 ans est certes légitime. Cependant, aucun programme, si prévoyant soit-il, ne saurait tout prévoir. Alors deux attitudes s’offrent à l’élu : Décider seul pour tous, puisqu’il est élu et légitime ou consulter et éventuellement redonner la parole à tous dans le cadre d’une votation. La loi offre la possibilité de consulter les électeurs et rien n’empêche un Conseil Municipal de suivre les avis ainsi exprimés. La loi ne l’y oblige pas mais ne l’interdit pas non plus !  Le fonctionnement participatif d’une commune peut ainsi être institutionnalisé dans le cadre d’une constitution municipale élaborée collectivement et que les élus s’engagent à respecter.

Fermer le menu